Les différentes techniques de financement pour créer votre entreprise

Les différentes techniques de financement pour créer votre entreprise

21 mars 2021 0 Par Sarah

Vous avez un projet qui vous semble viable et rentable sur le long terme ? Vous avez envie de l’exploiter ? Vous ne devez pas avoir peur de tout lâcher pour vous lancer dans la création de votre propre entreprise. Pour ce qui est de votre problème de financement, voici quelques idées que vous pouvez exploiter.

Un crédit professionnel en ligne

Pour ne rien devoir à personne et être le seul maitre à bord de votre entreprise, vous pouvez notamment opter pour le crédit professionnel. En Belgique, les prestations bancaires sont les solutions les plus prisées pour le financement de quelques projets que ce soient. Et notamment si vous faites appel à une banque en ligne, vous pourriez profiter d’une offre plus modique et plus facile d’accès.

Mais attention, souscrire à un crédit pro c’est aussi s’exposer à des taux d’intérêt et à un risque de surendettement. Afin de minimiser ces aléas justement, on vous conseille de vous laisser conseiller par un comptable Forest lors du choix et de la souscription à votre emprunt.

Les sociétés de micro-finances

Mais que faire alors pour ceux qui sont exclus du système bancaire ? Si, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas recourir à un crédit professionnel auprès des banques, il vous reste les sociétés de micro-finances. Néanmoins, comme leur nom l’indique, ce sont des entreprises qui ne prêtent que de petits budgets.

Par ailleurs, il vous faudra les convaincre avec votre projet avant de pouvoir espérer toucher le moindre financement. Un rendez-vous sera fixé afin que vous puissiez le présenter et l’exposer dans les moindres détails. Il vous appartient alors de trouver les bons arguments.

Convaincre les investisseurs d’investir dans votre entreprise

Ces solutions sont efficaces et rapides, mais elles ont toutes un inconvénient : vous devriez des mensualités par la suite à la banque ou à la société de micro-finance. Pour éviter cela, la solution serait de se lancer dans le crownfunding qui est aussi une alternative de financement très en vogue en Belgique. Dit simplement, pour les profanes, c’est le fait de faire appel à des investisseurs pour votre entreprise.

Ce peut être des experts en investissement ou de simples particuliers à la recherche d’un placement. En échange de leur aide, vous allez simplement leur proposer une part de bénéfice. Ce qui est d’ailleurs plus sécurisé que de recourir à un prêt. Ici, vous n’aurez pas de montant fixe à payer tous les mois, mais une participation tous les ans.

Pour trouver des investisseurs, il y a différentes manières. Mais la plus sûre et le plus rapide restent de faire appel à des conseillers en investissement ou des experts comptables qui ont généralement le carnet d’adresses bien rempli.

Se lancer dans la partie avec des actionnaires

Enfin, vous pouvez également faire appel à des actionnaires. À l’instar de la précédente solution, ce seront des particuliers ou des entreprises qui vont vous octroyer les fonds nécessaires pour démarrer. En échange, ils auront une participation aux bénéfices, mais également un rapport fréquent sur la manière de gestion de votre société et l’avancée des projets. Dit simplement : vous aurez des patrons qui auront un droit de regard sur votre manière de faire les choses.

En plus, convaincre des actionnaires notamment dans le contexte actuel peut être assez compliqué. Et pour cause, ils n’investissent que dans des projets qu’ils estiment non seulement viables, mais aussi qui peuvent leur rapporter gros. Pour ce faire, on vous conseille donc de peaufiner votre business plan avec un comptable Forest. Ce sont les bénéfices sur le long terme qui vous aideront à séduire ou non les actionnaires en question.