Comment trouver un tracteur qui consomme moins de carburant ?

Comment trouver un tracteur qui consomme moins de carburant ?

24 septembre 2020 0 Par Stéphanie

Le carburant reste toujours l’énergie la plus connue en agriculture. Selon une étude récente, les fiouls domestiques représentent 52 % de la consommation totale d’énergie. Trouver un tracteur autonome est une étape cruciale pour les agriculteurs. Voici donc les astuces nécessaires afin de bien choisir son véhicule agricole.

Connaître la surconsommation de carburant d’un tracteur

La surconsommation provient du mauvais rendement routier d’un tracteur. Sa consommation de 80 CV peut atteindre 35 à 40 litres en parcourant 100 km. En effet, une expérimentation concernant la chambre d’agriculture de la Creuse a déclaré sur la surmécanisation : au-dessus d’une puissance mécanique de 2 CV/ha, la consommation de carburant et les coûts de mécanisation risquent de s’envoler.

De plus, il a été affirmé par l’association AILE, d’après le bilan des 7 500 premiers tracteurs étudiés entre 1995 et 2006 sur le banc d’essai, que 40 % de ces véhicules étaient surpuissants. Diminuer la consommation de carburant agit absolument sur les charges variables des exploitations et les dépendances à la hausse du coût de l’énergie.

Ce qu’il faut comprendre sur la consommation d’un véhicule agricole

Afin de réduire la consommation d’un tracteur d’occasion, de nombreux leviers d’actions existent. En pratique, la technique culturale simplifiée peut permettre de diminuer la consommation de carburant. Cependant, leur pertinence est conditionnelle et leur mise en pratique reste à étudier dans le cadre du système de production.

Pour ce qui est du choix du tracteur au niveau matériel, privilégiez les options « booster », « prise de force économique » ou « 40 km/h éco », ne choisissez pas un tracteur ayant une puissance surdimensionnée. Négligez les phares halogènes au profit des phares xénons, pouvant consommer 10 fois moins d’électricité avec une durée de vie très longue. Pour l’utilisation et l’entretien du tracteur, privilégiez les lubrifiants « économiques d’énergie » et n’oubliez pas de suivre une formation de « conduite économique ». Le réglage du moteur et les contrôles au banc d’essai peuvent générer une économie de 1,5 l/h de fioul et permet ainsi de :

• connaître la qualité et la performance du tracteur ;
• repérer des anomalies sur le fonctionnement du moteur ;
• être conseillé avec l’opérateur sur les différentes réparations à apporter, les bonnes règles d’entretien, l’usage des équipements, les moyens de bien économiser du carburant, le choix des lubrifiants, etc.

Consommation spécifique : les critères de base de comparaison

Le choix entre 2 tracteurs peut être délicat. Une consommation inférieure à 230g/kWh peut également être considérée comme autonome pour une voiture agricole. À partir des 260 g/kWh, vous devez prendre des mesures afin de réduire la consommation ! L’intérêt principal est de comparer des tracteurs selon ses puissances et de se faire un avis cohérent sur des machines aux caractéristiques différentes.

En conclusion, restez réaliste ! Bien que le moteur se comporte comme un chameau, son rendement ne dépasse jamais les 35 %. En revanche, le reste part tout en fumée !