Climatisation : quel système pour quel bâtiment ?

Climatisation : quel système pour quel bâtiment ?

17 septembre 2021 0 Par Eva

La climatisation permet de maintenir la qualité de l’air et de la température ambiante. Pour l’été comme pour l’hiver, elle est utilisée partout pour assurer un environnement vivable à tous. Les climatiseurs existent en de nombreuses versions justement pour convenir aux besoins de chacun. Il existe différents types de systèmes de climatisation pour différents types d’établissements.

Les climatiseurs à utiliser pour les hôtels

La climatisation est une obligation précisément dans les hôtels. Pour le confort du client, mais aussi pour le prestige de l’établissement, il faut s’assurer que la température reste ambiante et agréable à vivre. Contrairement à un simple climatiseur de maison, le système de climatisation 78 à l’hôtel est plus spécifique et doit être méticuleusement étudié. Différents types de climatiseurs conviennent à cette tâche. Il y a d’abord la climatisation réversible qui produit à la fois le froid et la chaleur. Elle assure de très bonnes performances et requiert peu d’investissement. Avec ce type de clim, aucune double installation ou maintenance n’est nécessaire. Ensuite, on a la climatisation gainable. Elle est composée de deux unités différentes. Son principal atout ? Elle se fond très bien dans le décor et se remarque à peine et seuls les bouches et les diffuseurs restent visibles. Ses emplacements idéaux sont dans les combles ou dans un faux plafond. L’avantage majeur avec une clim gainable c’est qu’elle n’émet aucun bruit, ce qui correspond justement aux normes d’un hôtel.

 

Néanmoins, le système de climatisation le plus commun aux établissements d’hébergement est la climatisation VRV ou Volume de réfrigérant variable. Elle sert à de nombreux usages : chauffage, climatisation 78, production d’eau chaude et ventilation. D’autant plus qu’elle peut recouvrir plusieurs pièces en même temps. Elle existe en version console ou murale, à poser soit sur le sol soit au mur en encastrement. Enfin, avec le type de clim VRV, le contrôle de la température des différentes chambres se fait de façon indépendante.

Les climatiseurs pour appartements

Tout comme pour une maison indépendante, la climatisation est nécessaire pour l’appartement, surtout lorsqu’on est en cohabitation. Toutefois, l’installation de la climatisation est plus complexe. En effet, la majorité des climatiseurs ont une unité extérieure dont l’installation impacte l’apparence de la façade extérieure de l’immeuble. De tels changements structurels doivent être entamés uniquement avec le consentement du propriétaire. Il faut alors obtenir plusieurs autorisations ainsi qu’un accord entre colocataires ou copropriétaires. La solution est avant tout d’opter pour les climatiseurs sans unité extérieure qui ne requiert point l’aval des autres copropriétaires. Dans ce cas-là, il est alors question de climatiseur monobloc. De par son nom, ce climatiseur réunit en un seul bloc l’unité intérieure et l’unité extérieure, l’équipement est le même, en une version plus compacte et moins encombrante.

 

Pour un appartement, l’une des solutions les plus basiques est d’avoir recours à une climatisation 78 mobile. En effet, ce type d’appareil permet de climatiser directement la pièce dans laquelle il se trouve. Il requiert donc un déplacement, d’où la présence de ses roulettes. Ce qui peut être à la fois un atout et un inconvénient, c’est que le climatiseur mobile recouvre et prend peu de place. Cependant, dans l’éventualité où le fonctionnement d’un climatiseur monobloc est insatisfaisant, il faudra penser aux modèles réversibles, split, mutlisplit ou encore sans groupe de façade. Leurs installations nécessitent alors plusieurs démarches.

 

Les démarches à suivre pour une climatisation en copropriété et en colocation

Il faut commencer par la consultation du règlement de copropriété (ou le syndic de copropriété), du Plan Local d’Urbanisme (PLU) en mairie. Et finalement obtenir l’accord des copropriétaires ou colocataires en assemblée générale. Notons qu’en colocation, l’installation d’un climatiseur est bénéfique pour chaque côté. Car, pour le propriétaire, cela signifie d’abord l’acquisition d’une sécurité financière, car ceux qui apportent des changements structurels à leur appartement loué et installent un système de climatisation coûteux sont les plus susceptibles de prévoir demeurer locataires pour une plus grande durée. Il faut cependant savoir qu’au moment de résiliation du locataire, le climatiseur devient une acquisition du propriétaire. D’autant plus que l’installation d’un système de climatisation 78 split nécessitent irrémédiablement son accord.

 

Les dernières questions à clarifier sont dans quelles conditions le propriétaire autorise les modifications structurelles. Il peut par exemple exiger que la façade soit restaurée dans son état d’origine, si les locataires déménagent ou aussi que l’ouverture du mur est fermée.

La climatisation adaptée dans les bureaux

Au travail, l’environnement doit être léger et calme. Ni la canicule ni le froid n’est censé perturber l’atmosphère au risque d’influencer la concentration de chaque employé. La climatisation 78 au bureau est donc incontournable pour assurer littéralement le bon climat entre collègues. Actuellement, les climatiseurs les plus recommandés sont les modèles split. La raison ? Une clim split n’émet aucun son, contrairement aux climatiseurs monoblocs qui sont relativement bruyants. En effet, bien que ces derniers fonctionnent bien, leur niveau sonore est assez élevé et risque de déranger les travailleurs. L’un des soucis avec les climatiseurs monobloc mobiles, c’est qu’ils correspondent surtout avec une petite surface. C’est de l’appareil que se répand l’air frais dans la pièce. Aussi, il se peut qu’une personne à proximité de la clim gèle alors qu’à son opposé, son collègue ne reçoit pas assez d’air frais. De plus, les climatiseurs splits ont une plus grande puissance.

Grâce à leur optimisation, ils peuvent refroidir la pièce de façon plus constante et uniforme. Surtout si les unités intérieures sont montées stratégiquement. C’est pourquoi les unités intérieures sont installées de manière centrale, à ce qu’il y ait un climat égal sur chaque poste de travail. Cependant, leur système nécessite une percée murale. Pour l’unité extérieure, il faut la monter sur la façade ou le toit. Ces travaux nécessitent en tout cas un accord avec le propriétaire de l’immeuble. Cela concerne les entreprises en location. Ce cas arrive rarement en ce qui concerne les grandes entreprises, à la fois propriétaires de leurs propres immeubles de bureaux, donc, il ne devrait pas y avoir de problème pour installer la climatisation.