Test de personnalité : un facteur d’optimisation de l’embauche

Test de personnalité : un facteur d’optimisation de l’embauche

13 juillet 2020 0 Par Sarah

La réussite ou l’échec du recrutement affecte la vie de l’entreprise, voilà pourquoi le recruteur met une place stratégie efficace dans l’organisation. Bien que les avis soient tranchés sur l’efficacité du test de personnalité sur le processus d’embauche, cette approche reste encore très prisée au sein de nombreuses entreprises. Focus sur les types de test de personnalité, leur importance pour le recruteur, et leurs impacts réels sur la phase de recrutement.

Tests de personnalité : toute une sélection selon les attentes du recruteur

Il est impératif pour un employeur d’intégrer une personne répondant bien au profil requis pour occuper un poste proposé. Dans une procédure classique d’embauche, la plupart des entreprises mettent en place un entretien et différentes évaluations, dont le test de personnalité. Il en existe au moins trois types très courants parmi lesquels le recruteur choisira en fonction des critères exigés.

  • Le PAPI (Personnality and Prefernce Inventory), présenté sous forme de duos de phrases concernant le monde professionnel, permet d’évaluer, notamment le style de travail, les capacités d’autonomie et d’orientation du postulant.
  • Le MBTI (Myers Briggs Type Indicator) aide à identifier les tendances comportementales d’un postulant, à travers un questionnaire sur ses préférences psychologiques. Cliquez ici pour en savoir plus sur le MBTI et les différents types de profil résultant du test.
  • Le Sigmund, un test avec des séries de questions visant à découvrir les aspects sociaux, relationnels et professionnels du candidat.

Test de personnalité : une aide à la prise de décisions du recruteur

L’employeur est en attente d’une bonne productivité de la part du personnel, tandis qu’une fois en poste, l’embauché devrait se sentir épanoui et satisfait d’exercer le métier dont il rêvait. Afin de dénicher la personne idéale qui assurera le travail proposé, il est de mise pour le responsable d’intégrer le test de personnalité dans le processus de recrutement.

Un entretien d’embauche dure environ 30 à 60 minutes, ce qui est insuffisant pour cerner la personnalité d’un candidat malgré la présence de psychologues jugeant de ses langages corporels. Lorsque le test de personnalité est utilisé en interaction avec les autres techniques de recrutement, le résultat est efficace. Si, par exemple, le poste de responsable communication requiert l’aisance relationnelle et l’ouverture d’esprit, il sera plus facile pour le recruteur de sélectionner un postulant dont le résultat du test indique une extraversion et un esprit de logique dans la personnalité.

Test de personnalité : un moyen de réduire les risques d’erreur à l’embauche

Le recrutement génère des dépenses assez considérables pour l’entreprise, d’où la nécessité d’une stratégie efficace pour trouver rapidement des profils idéals. Selon les statistiques du marché de l’emploi, plus de 58 % des recruteurs s’appuient sur les intérêts de pratiquer un test de personnalité.

Le test de personnalité est excellent moyen de passer de la subjectivité à l’objectivité dans la sélection du profil idéal. Effectivement, cette stratégie permet de réduire notablement les risques d’erreurs dans l’embauche d’un nouvel employé. Plus les résultats des évaluations comportementales sont fiables, plus l’entreprise est amenée à disposer des ressources en plus pour compenser les dépenses de la phase de recrutement.